BRUNE (G. M. A.)

BRUNE (G. M. A.)
BRUNE (G. M. A.)

BRUNE GUILLAUME MARIE ANNE (1763-1815) maréchal d’Empire (1804)

Né à Brive-la-Gaillarde, clerc de procureur, puis imprimeur à Paris, Brune offre un exemple typique d’homme que rien ne semblait appeler à la carrière ni à la gloire des armes et dont la Révolution seule fit un soldat. (Parmi les autres maréchaux d’Empire, on pourrait citer encore le cas de Gouvion-Saint-Cyr, artiste peintre jusqu’en 1792.) Au début de la Révolution, Brune se lance dans le journalisme et dans la politique militante. Ami de Danton et de Marat, il est l’un des fondateurs du club des Cordeliers. Puis il s’engage parmi les volontaires de 1791; en août 1793, il est général de brigade après avoir battu la petite armée des fédéralistes à Pacy-sur-Eure. Bonaparte, qui le trouve sous ses ordres le 13-Vendémiaire, l’emmène en Italie et l’y nomme général de division. La crise militaire de 1799 porte soudain Brune au premier rang; presque à court de généraux après une accumulation de défaites, le Directoire lui confie l’armée de Batavie; Brune bat le corps anglais de débarquement à Bergen et à Castricum. Après le 18-Brumaire, Bonaparte le charge de rétablir le calme en Vendée; puis, rentrant en France après Marengo, il le met à la tête de l’armée d’Italie; la victoire de Brune à Monzembano en décembre 1800, presque autant que celle de Moreau à Hohenlinden, contraindra l’Autriche à traiter. En 1801, Brune est nommé président de la section de la guerre au Conseil d’État; le voici parmi les grands du nouveau régime. Mais est-ce parce que Brune est resté trop cordelier de pensées et de manières? trop peu courtisan en tout cas? Bonaparte, bien qu’il le comprenne parmi ses premiers maréchaux, ne l’emploie plus qu’en des postes diplomatiques puis militaires lointains et de second ordre. En 1807, c’est la disgrâce complète: dans le texte de la convention qu’il signe avec l’armée suédoise après s’être emparé de Stralsund, Brune a parlé de «l’armée française» au lieu de «l’armée de Sa Majesté Impériale et Royale». Seul (avec le jacobin Jourdan) de tous les maréchaux d’Empire, il ne recevra pas le plus mince titre de noblesse impériale et restera en disponibilité jusqu’en 1814. À la première Restauration, Brune ne brigue aucun emploi auprès des Bourbons; mais, aux Cent-Jours, il se rallie à Napoléon sans lui garder rancune et est chargé de défendre la frontière du Var; après Waterloo, il se résigne mal et maintient le drapeau tricolore à Toulon jusqu’au 31 juillet. Menacé d’arrestation, il se rend à Paris; sur son chemin, à Avignon, il est reconnu et assassiné par les royalistes de la bande de Trestaillons; ses assassins ne seront pas inquiétés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • brune — brune …   Dictionnaire des rimes

  • brune — [ bryn ] n. f. • XVe; de brun, adj. ♦ Vx Tombée de la nuit; soir. Loc. adv. À la brune : au crépuscule. ● brune nom féminin Cigarette brune. Bière brune. ● brune (expressions) nom féminin Littéraire. À la brune, au crépuscule. ● brun, brune …   Encyclopédie Universelle

  • Brune — ist der Nachname folgender Personen: Bert Brune (*1943), deutscher Schriftsteller Ferdinand Wilhelm Brune (1803–1857), Architekt des Späten Klassizismus Guillaume Marie Anne Brune (1763–1815), französischer Marschall Horst Brune (* 1915),… …   Deutsch Wikipedia

  • Brüne — ist der Name folgender Personen: Friedrich Brüne (1878–1965), deutscher Moorforscher und Bodenkundler Gudrun Brüne (* 1941), deutsche Malerin Liselotte Brüne (* 1916), deutsche Physiotherapeutin Siehe auch: Brühne …   Deutsch Wikipedia

  • brune — s. f. Fille ou femme brune. C est une belle brune, une claire brune …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Brune — ist die unterste Seitenplanke von Flußfahrzeugen, welche die Verbindung der Seitenbeplankung mit der Bodenbeplankung vermittelt. Bei Flußfahrzeugen aus Eisen oder Stahl, die durchweg mit Holzboden versehen werden, da dieser für Grundberührungen u …   Lexikon der gesamten Technik

  • Brune [1] — Brune, Verschlag im Schiffsraume, wohin das eingedrungene. Wasser durch Rinnen geleitet u. ausgepumpt wird …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brune [2] — Brune (spr. Brühn), Guillaume Marie Anne, geb. 1763 in Brives la Gaillarde; war Anfangs Buchdrucker, trat beim Ausbruch der französischen Revolution in die Pariser Nationalgarde u. wurde 1793 als Civilcommissär nach Belgien geschickt. Nach seiner …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brune — (spr. brūn ), Guillaume Marie Anne, franz. Marschall, geb. 13. März 1763 in Brive la Gaillarde (Corrèze), wurde in Paris Buchdrucker, ward Mitglied des Klubs der Cordeliers, veröffentlichte politische Flugschriften, ging 1792 als Zivilkommissar… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brune — Brune, im Schiffbau, s.v.w. Brunnen …   Kleines Konversations-Lexikon


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»